Galaxy Quest

Galaxy Quest« GalaxyQuest » est une des séries de science-fiction les plus populaires aux USA. Cependant, après 20 ans d’existence, les acteurs commencent à se remettre en question. Jusqu’au jour où de véritables extra-terrestres viennent leur demander secours, les considérant, à la vue de la série, comme les sauveurs idéaux.

Galaxy Quest va sans aucun doute faire partie des toutes meilleures comédies de science fiction de ces dernières années mais qui malheureusement ne connaîtra pas le succès commercial qu’il mérite alors que tous les éléments permettant d’y parvenir sont réunis.

Bénéficiant d’un scénario original – les acteurs d’une vieille série de science fiction ringarde digne de Star Trek doivent intervenir dans un conflit galactique en incarnant leur personnage pour sauver une race d’extra terrestres – le film est une réussite totale sur tous les plans : de magnifiques effets spéciaux viennent servir au mieux des personnages dont le caractère, a été parfaitement travaillé par les scénaristes et excellemment mis en valeur par des acteurs au jeu simple mais efficace .On y retrouvera ainsi la belle idiote, le dépressif lassé de répéter les mêmes phrases insensées qui ne plaisent qu’à ses fans , l’opportuniste qui voit enfin l’occasion de faire quelque chose de fort dans sa vie, le second rôle qui veut prendre une autre dimension et le vieux de la vieille qui, guère surpris ,va profiter de la situation pour parfaire ses relations avec la gent féminine extra terrestre.
Aucun temps mort ne vient affecter notre jubilation d’assister à une oeuvre riche en trouvailles (si on ne doit en retenir qu’une ce sera la course poursuite finale digne d’un jeu vidéo ), riche en effets spéciaux (le géant de pierre, les nombreux extra terrestres et les divers environnements majestueux) et servie par des acteurs drôlissimes (Sigourney Weaver en caricature de blonde idiote ou Alan rickman en « spock » dépressif en sont les parfaites illustrations).

On ne peut que rire de bout en bout en assistant à l’épopée hilarante de nos maladroits cosmonautes et le seul regret qui nous restera sera le souvenir de la frilosité des exploitants de cinéma qui ont assuré à Galaxy Quest une promotion et une sortie nationale en salle indignes . Heureusement que le marché des DVD et des K7 est là pour tous ceux qui n’auront pas la chance de le voir dans les salles obscures!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s